Attentat déjoué à Béziers : à 18 ans, une forte fascination pour l’Etat Islamique ?

Ces perquisitions ont été rendues possibles par l’enquête préliminaire ouverte par le parquet national anti-terroriste pour "association de malfaiteurs terroriste" ainsi que "détention et fabrication d’explosifs en relation avec une entreprise terroriste". 

D’après nos confrères de France Bleu, la jeune femme entendue par les agents de la Direction générale de la sécurité intérieur serait décrite comme "instable" et animée par "une fascination morbide" pour certains groupes terroristes dont l’Etat Islamique. Elle aurait conservé chez elles des documents imprimés ainsi que des vidéos de Daesh.

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.