Le chaos du 14 juillet est encore frais dans les esprits, et c'est le temps du deuil national. Ce lundi, pour se recueillir et honorer la mémoire des victimes de l'attaque de Nice, de nombreux français ont respecté la minute de silence prévue à midi.