Port du masque, utilisation de gel hydroalcoolique, distanciation sociale… Depuis les débuts de l'épidémie, les Françaises et les Français ont dû apprendre à vivre différemment. Mais certaines choses pourraient de nouveau évoluer. Récapitulatif.
Sommaire
Assouplissement des règles de déconfinement : ce qui pourrait changerIstock

Votre masque vous gratte et vous souhaiteriez pouvoir vous en débarrasser ?  A l'évidence, il vous faudra attendre encore un peu. Mais cela ne signifie pas que les choses ne bougent pas dès à présent. De longs mois après les débuts du coronavirus Covid-19 et quelques semaines après le déconfinement, certaines mesures sanitaires gagneraient en effet à être assouplies, affirme le Conseil scientifique à travers la voix de son président, Jean-François Delfraissy. Dans les colonnes du Journal du Dimanche, dont LCI reprend les informations, il dit qu'il devient nécessaire de "laisser les choses s'ouvrir".

Comment expliquer un tel revirement ? Quelques mots suffisent, estiment en effet les membres du comité : la situation est désormais "sous contrôle". "Nos connaissances sur le mode de transmission du virus et sur le rôle respectif des personnes qui le transmettent se sont précisés", a détaillé le président du Conseil scientifique. C'est pourquoi il appelle à un allègement du "protocole sanitaire", au moins à l'école.

De quels changements parle-t-on ?

Parce que tout cela ne signifie pas que la pandémie de coronavirus Covid-19 soit vaincue, Jean-François Delfraissy rappelle tout de même que certains éléments et certains réflexes ne pourront pas disparaître. "Laisses les choses s'ouvrir, les gens vivres, mais en respectant les mesures barrières", explique-t-il d'abord.

Et lui de détailler : le Conseil scientifique recommande "une large utilisation" du masque, particulièrement "dans les lieux publics et confinés, mais aussi dans les rues bondées". "Il appartient aux citoyens de se protéger et de protéger les autres", ajoute-t-il. "Si des mesures devaient être levées, il faudrait que les réflexes actuels soient maintenus : masques, distanciation, hygiène, tests", précise pour sa part Daniel Lévy-Bruhl, responsable de l'unité des infections respiratoires de Santé publique France.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.