Les internautes ont été touchés par la mort d'un chien du Raid en plein assaut contre les terroristes ce mercredi matin à Saint-Denis. L'animal était pourtant entraîné aux pires situations.
AFP

La mort de Diesel, une chienne du Raid, lors de l’assaut contre des terroristes à Saint-Denis, ce mercredi matin, a largement ému les Français. De nombreux internautes lui ont notamment rendu hommage sur Twitter à travers le hashtag "Je suis chien". La police nationale a également publié un communiqué afin de rappeler le rôle essentiel de ces animaux dans de telles opérations. "Les chiens d'assaut et de recherche d'explosifs sont indispensables dans les missions des opérateurs du Raid", a-t-elle sobrement expliqué dans un tweet.

A lire aussi - Saint-Denis : le témoignage de riverains au moment de l’assaut

En effet, ces animaux au flair aiguisé sont particulièrement doués pour détecter les explosifs. Alors qu’un chien policier classique peut détecter "sept ou huit" types d’explosifs différents, un chien du Raid peut détecter "environ 83 types d’explosifs ou de drogues", expliquait ainsi à La dépêche du Midi un maître-chien du Raid.

Et pour arriver à un tel résultat, un maître-chien ne peut pas passer un jour sans son animal. Les entraînements sont très intensifs. Le but ? Que l’homme et le chien ne fassent qu’un. Ils doivent pouvoir se comprendre dans n’importe quelle situation. Comme le rappelle BFMTV, chaque geste est millimétré. Ainsi, un chien adopte différentes positions en fonction du type de danger. S’il se couche, cela peut vouloir dire que l’explosif se trouve sous une voiture. Au contraire, s’il s’assoit, cela signifie que l’explosif est dissimulé plus en hauteur.

Diesel "a payé de sa vie le prix de la sécurité de la nation française"

Tout comme un agent du Raid, Diesel a risqué sa vie pour protéger les Français. Un acte que n’a pas manqué de rappeler Isabelle Goetz, la porte-parole de l’association de défense des animaux PETA. "Diesel ne revendiquait aucune religion, ne représentait aucune menace et ne possédait aucune arme, pourtant elle a payé de sa vie le prix de la sécurité de la nation française, a-t-elle constaté dans un communiqué. (…) Qu’elle repose en paix, avec les autres individus innocents pris au piège par cette violence."

En vidéo sur le même thème - Les images du début de l'assaut à Saint-Denis 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Impressionnante sortie de piste d'un avion de la Patrouille de France