Aujourd'hui s'est ouvert le procès de l'assassinat de la multi-milliardaire Hélène Pastor. Quatre ans après les faits, quels sont les éléments dont dispose la justice ?
Sylvia Ratkowski Pastor, la fille d'Hélène Pastor, était présente à l'ouverture du procès lundi 17 septembre à Aix-en-Provence.AFP

Affaire Pastor : assassinée en 2014

Le 6 mai 2014, Hélène Pastor, alors âgée de 77 ans, est victime d’un guet-apens devant l’hôpital de l’Archet à Nice. La multi-milliardaire monégasque venait de rendre visite à son fils Gildo hospitalisé suite à un accident vasculaire cérébral.

Après avoir pris place dans son véhicule, la septuagénaire accompagnée de Mohamed Darwich, son chauffeur et majordome, est pris pour cible par un individu armé d’un fusil à canon scié. Celui-ci repart après avoir ouvert le feu et laissant derrière lui les deux victimes gravement blessées.

Malgré l’intervention des secours, aucun des deux ne survit à l’attaque. Mohamed Darwich, 64 ans, succombe à ses blessures le 10 mai. Hélène Pastor meurt le 21 mai à l’hôpital de Saint-Roch à Nice après être sortie du coma. Quelques jours plus tôt, le 17 mai, les policiers étaient venus l’interroger. A cause de son état de santé, ils avaient dû abréger l’entretien. Avant leur départ, l’héritière monégasque avait réussi à souffler : "J'ai peur. Je veux vous revoir, j'ai d'autres choses à vous dire", rapporte L’Express.

Suite à ce double assassinat, l’enquête qui a été ouverte a permis de remonter à un commanditaire présumé. Il s’agit de Wojciech Janowski, le gendre de la multi-milliardaire et le compagnon de sa fille Sylvia.

A lire aussi : Maëlys, Arthur Noyer : ces liens entre les familles

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.