Un automobiliste a été arrêtée tôt ce samedi par la police autoroutière aux alentours de Niort, alors qu'il venait de parcourir 50 km à contresens sur l'A10, et provoqué trois accidents n'ayant heureusement causé qu'un blessé léger.

"Perdu" et dans "un état second". C'est ainsi que les gendarmes ont décrit l'automobiliste roulant à contresens qu'ils ont intercepté sur l'A10, aux environs de Niort tôt ce samedi matin. Le conducteur, un chirurgien de 56 ans, originaire de Tours, a en effet parcouru une cinquantaine de kilomètres en sens inverse sur l'autoroute. Selon Le Parisien, il arrivait du sud-ouest, et avait pris le volant après avoir bu.

Un seul blessé léger

Il aurait perdu le contrôle de son véhicule vers 2 heures du matin. Après avoir fait une embardée, il se serait arrêté quelques minutes sur le bas-côté, mais au moment de repartir il s'est engagé sur l'autoroute à contresens. Le chauffard aurait ainsi parcouru 50 kilomètres. Au sud de Poitiers, il a heurté une voiture. A cause du choc, un morceau de glissière en métal s'est envolé et est venu s'encastrer dans le pare-brise d'un véhicule arrivant dans l'autre sens. Un autre aurait fait une sortie de route. D'après les secours, c'est un vrai miracle que cet incident n'ait provoqué que quelques blessures légères pour l'un des automobilistes impliqués malgré eux dans l'accident.

2,34 grammes d'alcool dans le sang

Publicité
Les gendarmes ont finalement interpellé le chauffard vers 4h30 au niveau d'un péage non loin de Niort. Son test d'alcoolémie a révélé un taux de 2,34 grammes d'alcool par litre de sang. L'individu a aussitôt été placé en cellule de dégrisement et a été remis en liberté dans la journée de samedi, sans son permis et sans sa voiture. Il devrait être convoqué par la justice ultérieurement.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

mots-clés : Ivre, Autoroute

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité