Méfiez-vous, les arnaques sont plus présentes que jamais pour les fêtes de fin d'année et elles n'ont pas lieu que sur internet. Les affaires un peu trop alléchantes ne sont pas toujours si bonnes !

Arnaque sur la provenance des produits alimentaires

Dans les magasins de la grande distribution, il est souvent possible de faire une affaire sur les produits qui composeront le repas de Noël. Mais attention à toujours regarder la provenance et la composition de ceux-ci, les arnaques ne sont jamais bien loin. Par exemple, le mot homard inscrit en gros sur une boite de bâtonnet de surimi de la marque Coraya laisserait croire aux consommateurs que ce produit est à base de homard mais, selon le catalogue spécial fête arnaque sur l'étique de FoodWatch, ces bâtonnets de surimi n'ont rien à voir avec le homard.

Publicité
La bûche de Noël trompe aussi, notamment celle de Picard au café et aux noisettes, elle contient seulement 2,2% de noisettes. Pensez à regarder toutes les étiquettes, même les produits tels que l e vin. La bouteille de Cabernet Sauvignon Merlot Cambras de 2016 provient, en fait, d'Espagne, l'étiquette arrière indique son origine. Pourtant, elle est placée dans le rayon vin français.

Les industriels jouent avec les mots et les expressions afin d'amadouer les clients, prêts à acheter des produits de meilleure qualité en particulier au moment des fêtes.

En savoir sur Planet.fr :Arnaques aux étiquettes pour les fêtes : y a-t-il du homard dans le homard ?

mots-clés : Internet, Sapin, Location

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité