Arnaque au matelas : le sabotage au couteau

D’autres escrocs ont opté pour un mécanisme similaire mais ne nécessitant pas systématiquement l’apport d’insectes et autres larves, rapporte France Bleu.

Récemment, c’est à Grenoble que la police a mis les habitants en garde. Des malfaiteurs s’en prenaient à des victimes âgées de 65 à 90 ans. Là encore, ils abordent leur proie en prétextant lui avoir vendu un matelas il y a des années de cela et lui proposent d’en changer, promettant une bonne affaire.

Si la victime laisse les faux démarcheurs entrer chez elle, ils saboteront son matelas d’un coup de canif discrètement, avant d’expliquer qu’il est essentiel d’en changer. Dans le scénario où celle-ci se laisse convaincre, ils apportent ensuite un nouveau matelas, dénué d’étiquette qu’ils facturent pour des sommes hallucinantes puisqu’elles varient entre 1 500 et 4 000 euros pièces…

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.