Nombreux sont les escrocs à se faire passer pour qui ils ne sont pas, dans le but de vendre des calendriers. Si l'arnaque n'a l'air de rien, elle peut déboucher sur des situations plus dangereuses, voire des vols. Nos astuces pour ne pas vous faire avoir.
Arnaque au faux calendrier : comment reconnaître les vrais ?IllustrationIstock

Il y a peu encore, ils se faisaient passer pour des agents chargés de la collecte des déchets. Pour vendre de faux calendriers, les escrocs redoublent d’originalité… Et profitent de la naïveté de leurs victimes. C’est d’ailleurs pour cela qu’ils s’en prennent généralement à des personnes âgées, généralement plus vulnérables que le reste de la population, rappelle France 3 Pays de la Loire.

Récemment, d’autres escrocs ont décidé de réutiliser la combine, alerte la gendarmerie de Vendée. Les pompiers de la Sarthe tirent aussi la sonnette d’alarme. Et pour cause ! Depuis la mi-octobre, les autorités compétentes ont enregistré de nombreuses plaintes de personnes qui déclarent avoir été victimes d’arnaques, de démarchage à domicile abusif et tout particulièrement lors de vente de calendrier.

Pour que vous ne tombiez pas dans le panneau, la gendarmerie rappelle comment éviter l’arnaque :

  • D’abord, pensez à demander la carte professionnelle de celui ou celle qui se présente à votre porte
  • Assurez-vous de la présence, sur le calendrier, du logo officiel de l’institution qui vous propose ce produit : s’il n’apparaît pas, il s’agit d’un faux
  • Quoiqu’il arrive, ne laissez jamais le ou les vendeurs s’immiscer chez vous : ils doivent rester sur le pas de la porte
  • S’ils sont deux ou plus, soyez extrêmement méfiants : il n’est pas rare qu’une des personnes détourne l’attention de la victime pendant que l’autre la dépouille.

Arnaque aux faux calendriers : attention aux cambriolages !

Comme l’expliquait Planet à l’occasion de la dernière arnaque aux faux calendriers, le véritable risque n’est pas là où on l’attend. Certes, un calendrier, fut-il un faux, ne présente pas de gros danger. Mais en démarchant ainsi leurs victimes, ces démarcheurs abusifs repèrent aussi celles et ceux qu’ils reviendront cambrioler. 

“Le démarchage est le cheval de Troie des cambrioleurs. Ils réalisent des repérages. Notamment chez les personnes vulnérables”, expliquait Olivier Geffroy, maire-adjoint la sécurité d’Orléans.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.