Prudence lorsque vous achetez un véhicule d'occasion. Le compteur kilométrique peut avoir été modifié. Voici quelques conseils pour éviter de se faire piéger.
AFP

Arnaque au compteur kilométrique : éviter les pièges

Les fraudeurs risquent deux ans d’emprisonnement et 300 000 euros d’amende. Pourtant,  les cas d'arnaques aux compteurs kilométriques sont nombreux tant il est simple de les trafiquer. En effet, en quelques clics sur internet, il est possible d’acheter le matériel nécessaire. La seule arme pour éviter ce genre de mésaventure est la vigilance.

Un expert automobile a donné, lors d'un reportage diffusé par LCI, ses conseils pour savoir si l’état du véhicule correspond aux kilomètres affichés. Tout d'abord, concernant l'habitacle du véhicule, il faut penser à vérifier : l’usure de la sellerie, des plastiques ainsi que l’état des chromes sur le pommeau de vitesse, le levier de frein à main. Autre indice, l'état des caoutchoucs des pédales. Ce type de traces d'usures apparaît généralement à partir de 150 000 kilomètres explique l'expert.

Ensuite, lorsque le véhicule est mis sur pont élévateur dans un garage, d’autres signes permettent d’éviter les pièges. Sous le véhicule, il faut regarder si le châssis comporte des traces de rouille, ou encore vérifier s’il y a des fuites aux niveaux des amortisseurs ou de la boîte de vitesse. En principe, les concessionaires de véhicules d'occasion font toutes ces vérifications avant de reconditionner les automobiles et de les proposer à leurs clients. 

A lire aussi : Ces bons plans que vous ignorez pour acheter votre voiture neuve moins chère

Arnaque au compteur kilométrique : environ 600 000 véhicules concernés

Cependant, si vous souhaitez acheter votre véhicule à un particulier, en plus de ces points de contrôle, il existe désormais de nombreux outils sur internet. En effet, des sites spécialisés proposent contre une modique somme, au vu de ce que peut coûter un telle arnaque, de vous communiquer l'historique du véhicule depuis son premier achat, les informations sur le dernier contrôle technique ou encore d'envoyer un expert automobile effectuer les vérifications à votre place.

Le phénomène n’est pas nouveau mais il s’intensifie. Selon LCI, environ 600 000 véhicules d’occasion ont leur compteur kilométrique trafiqué. Les véhicules concernés ont souvent parcouru le double des kilomètres affichés, précise la chaîne d’information, et les victimes se retrouvent avec une voiture qu'elles ne peuvent ni utiliser ni revendre car il est souvent difficile d'engager la responsabilité du précédent propriétaire.

 

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.