Une équipe Microsoft vous a appelé récemment ? Méfiez-vous, vous êtes peut-être la cible d'une nouvelle arnaque particulièrement bien rôdée.
(Illustration)Istock

Le retour des arnaques au compte Microsoft

Escroquerie et informatique. Quand certains sont victimes d’escroquerie au distributeur, au téléphone, d’autres se font avoir avec l’arnaque au compte Microsoft. Certains d’entre eux, notamment, l’ont signalé à nos confrères de RTL.

C’est le cas de Zineb, jeune bruxelloise de 20 ans, victime d’une tentative de piratage via son téléphone fixe : "Ce n’étaient pas des Américains ou des Anglais, ils parlaient avec un fort accent indien. Ils disaient pourtant être basés à Londres". Si elle admet "ne pas beaucoup s’y connaitre en informatique", la jeune femme sentait bien qu’il y avait anguille sous roche.

A lire aussi : Arnaque téléphonique : attention cette femme vous fait perdre des centaines d'euros

Comme Zineb parle l’anglais, elle a essayé d’en savoir plus et a engagé une conversation avec ses arnaqueurs : "Je leur ai demandé comment c’était possible qu’ils m’appellent sur mon téléphone fixe pour me parler de mon ordinateur. Il n’y a aucune relation entre les deux. En plus, je n’ai pas de PC, j’ai un Mac".

Arnaque au compte Microsoft : crédibilité zéro

Les escrocs ont continué leur machination en appuyant le fait qu’il y avait tout de même moyen que Microsoft ait installé quelque chose sur l’ordinateur. "C’était n’importe quoi, il n’y avait rien de logique", précise la jeune femme à RTL. Zineb poursuit en ajoutant qu’il y avait deux interlocuteurs à l’appareil, se relayant l'un l'autre lorsqu’ils ne savaient plus quoi répondre.

Pour Zineb, le but est clair : lui faire télécharger des applications permettant le piratage de l’ordinateur pour qu’ils puissent demander de l’argent en échange de ses fichiers.

Bien d'autres victimes ont contacté le média, et à chaque fois, c'est le même schéma. C'est le cas de Nathalie, par exemple, qui raconte comment une fausse équipe de Microsoft l'a harcèle encore aujourd'hui, malgré ses menaces quotidiennes. Ils la contactent toujours sur sa ligne fixe qui est, comme la jeune femme le précise, bien différente de celle de sa box Internet. Au bout du fil : un anglosaxon.

Un porte-parole de Microsoft a, par ailleurs, précisé que la politique de la maison était de ne jamais téléphoner à un client pour signaler un problème minime ou insignifiant avec un ordinateur. "S'il y a un dossier en cours, ou une procédure de dépannage, on appelle toujours dans la langue maternelle de l'utilisateur", a-t-il déclaré.

Si cette arnaque avait déjà fait parler d’elle en 2015 pour la première fois, il semblerait bien qu’elle soit de retour. Restez vigilants.

En vidéo -  La pire arnaque sur le bon coin

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !