De nombreux e-mails imitant le site officiel de l’Assurance Maladie circulent sur la toile. Apprenez à les repérer.

N’importe qui pourrait tomber dans le panneau. Au premier abord, c'est un e-mail classique, un objet qui n’évoque pas de soupçons, un corps de mail non douteux, des conseils de sécurité et même le logo de l’Assurance Maladie… Tout y est pour vous faire avoir, d'autant que la proposition est plutôt alléchante : "Après les derniers calculs de votre assurance maladie, nous avons déterminé que vous êtes admissible à recevoir un remboursement d’un montant de 387,95 euros".

Comme le révèle Nice Matin, plusieurs e-mails de ce type circulent actuellement sur Internet, prêts à vous extorquer. Afin de ne pas vous faire escroquer, certains éléments présents peuvent et doivent vous faire tirer la sonnette d'alarme. 

A lire aussi : Arnaque aux faux accidents : un octogénaire dépouillé de plus de 2000 euros

Les signes qui ne trompent pas

L’adresse du destinataire, pour commencer. Lorsque l’on clique sur le destinataire, on peut découvrir son adresse complète, qui affiche : nepasrepondre23301812@market-pay.com. Vous pourrez alors constater que cette adresse n'a rien d'officiel.

Les liens contenus dans le mail ensuite. Lorsque vous cliquez sur le lien proposant de vous diriger sur votre espace personnel, vous tomberez illico presto sur un site aux allures d’Ameli. Sauf que si vous y regardez d’un peu plus près, l’url ne se présente pas comme suit : https://ameli.fr. Le lien vous dirigera plutôt vers un site de remboursement "prioritedos". Restez donc sur vos gardes.

Publicité
Le site de l’Assurance Maladie prévient, dans tous ses mails officiels, qu’aucune donnée ou coordonnée bancaire ne sera jamais demandée par Ameli. Ces courriels frauduleux, eux, vous demandent de les entrer.

Les erreurs de syntaxe, d’orthographe ou de grammaire doivent aussi vous mettre la puce l’oreille. Si certaines fautes sont évidentes, d’autres sont parfois plus subtiles. Parfois, les formules de politesse sont répétées deux fois, comme le souligne Nice Matin.

En cas de doute persistant, contactez votre assurance maladie et vérifez par vous-même au téléphone s'il s'agit d'une arnaque ou non.

En plus de l’envoi d’e-mails frauduleux, l’Assurance Maladie met également en garde sur son site officiel les assurés sociaux contre des appels téléphoniques frauduleux. Les seuls numéros auxquels il faut répondre sont les : 3646, et le 05 53 35 62 37.

En vidéo - LA PIRE ARNAQUE SUR LE BON COIN


Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité