Les arnaqueurs ont encore frappé. Cette fois, les escrocs se font passer pour des agents de la douane et font des demandes bien particulières à l'aide de fausses convocations.
IllustrationIstock

Arnaque à la douane : les douaniers appellent à la méfiance

Mardi 16 avril, dans un communiqué publié sur le site douane.gouv.fr, les autorités ont souhaité alerter les Français au sujet d’une escroquerie basée sur l’usurpation d’identité d’officiers de douane judiciaire (ODJ). Ce signalement provient la Direction Générale des Douanes et Droits Indirects (DGDDI).

L’organisme explique que des arnaqueurs se servent de l’identité des agents de douane pour contacter une certaines catégories de particuliers. En effet, les personnes approchées ont auparavant investi dans des placements financiers, les escrocs leur demandent alors de régler un impôt forfaitaire selon une fiscalité applicable à ces placements. Après avoir reçu un appel téléphonique, les particuliers reçoivent une convocation au nom du Service National de Douane Judiciaire (SNDJ) par voie postale ou par mail.

Publicité

Sur l’un des exemples de convocation publié par le DGDDI, les usurpateurs demandent aux particuliers de se munir d’un justificatif de paiement de leur fiscalité auprès de la DGDDI d’un montant de 28 000 euros, "fixé par la juge d’instruction en charge du dossier".

Publicité

Un autre courrier, reçu par mail et classé "URGENT", invite les particuliers à réunir les fonds nécessaire au paiement de la fiscalité prononcée par la juge d’instruction afin "d’éviter la mise en détention dans le cadre de la procédure". Un RIB "pour remboursement de fonds par la Banque de France" leur est également demandé.

Arnaque à la douane : les douaniers ne s’occupent pas de la fiscalité

Dans son communiqué, la Direction Générale des Douanes et des Droits Indirects rappelle que le Service National de Douane Judiciaire n’a rien à voir avec les fiscalités.

Publicité
"Le SNDJ est […] chargé exclusivement de missions de police judiciaire. Ses agents spécialement habilités ont compétence pour rechercher et constater des infractions. Le recouvrement de la fiscalité applicable aux revenus financiers n'entre pas dans le champ de ses attributions."

Par ailleurs, un numéro de téléphone (le 09 70 28 10 00) a été mis en place afin de répondre aux questions des particuliers. L’organisme invite toutes les personnes qui doutent de l’authenticité d’une convocation, à contacter ce numéro.

Vidéo : Rénovation énergétique : gare à cette nouvelle arnaque

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :