Plusieurs membres du groupe Eagles of Death Metal ont failli perdre la vie le soir des attentats au Bataclan. Pourtant, ils ont confié à l’unisson leur envie de retourner y jouer rapidement.

Le groupe Eagles of Death Metal, qui jouait au Bataclan le soir des attentats de Paris, est revenu sur les évènements dans une interview accordée à Vice News (voir la vidéo ci-dessus). Jesse Hughes, le chanteur, y a exprimé son intention de revenir rapidement sur scène. "Je veux être le premier groupe qui jouera au Bataclan quand il rouvrira", a-t-il confié.

Le rockeur a ensuite assuré être "impatient" de retourner à Paris pour rendre hommage aux victimes : "Nos amis sont venus pour voir du rock’n’roll et sont morts. Je veux y retourner et vivre". "Nous n'avons pas le choix, nous devons finir la tournée", a également confirmé Joshua Homme, un des cofondateurs du groupe qui n’était pas présent le soir des attentats. Au total, 89 personnes sont mortes au Bataclan.

Certains membres du groupe ont été pris pour cible

Lors de l’interview, les artistes sont également revenus sur ce qu’il s’était passé le soir des attaques. Si la plupart ont réussi à s’enfuir, Jesse Hugues s’est retrouvé nez à nez avec l’un des terroristes. Par chance, l’arme de ce dernier "a frappé l’encadrement de la porte", lui laissant le temps de s’échapper. Le bassiste Matt McJunkins s’est, lui, s’enfermé avec plusieurs spectateurs dans une pièce. Quant à l'ingénieur du son Shawn London, il a été pris pour cible mais a réussi à s’extirper, aidant au passage une jeune femme blessée à sortir.

Publicité
Enfin, les rockeurs ont rendu hommage à Nick Alexander, le responsable commercial du groupe, tué le soir des attentats. Très ému, Jesse Hugues a expliqué : "Il n’a jamais appelé à l'aide, parce qu’il ne voulait pas que quelqu’un d’autre soit touché".

En vidéo sur le même thème - Attentat au Bataclan : la vidéo des premiers tirs

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité