Ecouter l'article :

Les masques en tissu réutilisables doivent être lavés systématiquement après avoir été portés, mais ils ne sont pas éternels... Les règles changent en fonction du type de masque que vous possédez.
Après combien de lavages devez-vous jeter votre masque ?AFP

C’est l’accessoire de l’été : le masque. Son port ne sera pas rendu obligatoire par le gouvernement avec la fin du confinement, sauf dans les transports. Il n’empêche que l’Académie de médecine recommande d’en porter un, en toutes circonstances. Dès le 4 mai, les Français pourront acheter des masques en tissu réutilisables dans les pharmacies, les bureaux de tabac et même dans les supermarchés. Pourtant, de nombreuses questions demeurent autour de ces carrés de tissus, dont le port n’est vraiment pas dans notre culture.

Masque homologué : combien de lavages peut-il subir ?

Les masques fabriqués par des particuliers ou des entreprises et qui ne sont pas homologués auraient une durée de vie moins importante que ceux qui bénéficieront du petit logo de l’Etat. Selon les modèles, le masque en tissu est lavable entre cinq et vingt fois avant de perdre de son efficacité. Une durée de vie donc très limitée et qui dépend grandement du modèle que vous possédez. Les masques en tissus fabriqués à la main sont ceux qui possèdent la durée de vie la plus courte, puisqu’ils ne seront plus efficaces après deux lavages, au pire, dix au mieux.

Tout dépend en fait du tissu dans lequel est composé votre masque. Les modèles homologués par l’Etat préciseront tous le nombre de lavages qu’ils pourront supporter. Le gouvernement a dévoilé les logos qui y seront apposés, sur lesquels figurent les mentions "testé 5 lavages", "testé 10 lavages", "testé 20 lavages" et "testé 30 lavages". Avec ceux-là, vous saurez donc combien de fois vous pouvez les laver avant de les jeter. Mais comment faire pour les masques en tissus qui ne sont pas homologués ?

Masque non homologué : quand devez-vous le jeter ?

Interrogé par France 3, Jean-Luc Hyver, spécialiste du textile, explique qu’un masque atteint sa fin de vie lorsque ses fibres sont tellement resserrées qu’elles ne laissent plus passer l’air. "Vous respirez alors votre gaz carbonique", ajoute-t-il. Vous devez donc jeter votre masque quand celui-ci est devenu impossible à porter tant vous n’arrivez pas à respirer avec. C’est pour cette raison qu’il est très important d’avoir une quantité de masques suffisante en réserve pour tous les membres du foyer. Sachant qu’il faut au minimum deux masques par jours, on vous laisse calculer le nombre que vous devriez avoir en stock pour tenir un mois… Une chose est sûre, la course aux masques ne fait que commencer.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.