Près d'une trentaine de chats ont vécu l'enfer dans un appartement. Affamés et entassés les uns sur les autres, ils n'ont pas tous survécu.
IllustrationIstock

Bordeaux : 27 chats retrouvés dans un état grave

rel="nofollow">

Ils étaient 27 chats entassés dans un appartement. Dans le quartier de la Benauge, à Bordeaux, autant de chats et de chatons affamés ont été secourus dimanche par Cookie Cat Compagnie. Ce sont les voisins qui ont lancé l'alerte. Sophie Llado, la présidente de l’association qui a accompli le "sauvetage massive", décrit à France 3 une scène d’horreur.

"Le sol était jonché d'excréments, la cuisine, où vivaient les chats, était dans un état déplorable. Les animaux avaient des puces ou la gale, certains dans un état cadavérique. On a même retrouvé des chatons avec 400 tiques…", explique la sauveteuse. D’autres chats n’ont pas eu la chance d’être secourus, "c’était trop tard". Un chaton a notamment été retrouvé mort par la police, il avait du plomb dans l’estomac.

Selon le voisinage, la propriétaire des félins était débordée et souhaitait s’en débarrasser. Certains chats ont même été mis dehors car la femme n’arrivait pas à leur trouver de famille, raconte Sud-Ouest.

Et ce n’est pas la première fois que Sophie a affaire à cette dame. Auparavant, le voisinage avait interpellé l’association pour signaler la mauvaise santé des chats. "J'avais rencontré la propriétaire des animaux. On avait négocié, j'étais même repartie avec quatre chats en lui disant que je reviendrais", raconte la présidente de Cookie Cat Cies. Mais la propriétaire a cessé de lui répondre.

27 chats retrouvés à Bordeaux : plusieurs associations leur viennent en aide

"Dans ce cas, il vaut mieux s’adresser aux associations. Il faut identifier les bêtes, les faire stériliser. Les associations assurent toujours l’urgence", conseille la présidente de l’organisme.

Elle a d’ailleurs reçu l’aide de plusieurs autres associations protectrices des animaux qu’elle a remerciées sur Facebook. Parmi elles, l’association Stéphane Lamart, qui a financièrement pris en charge des stérilisations et des frais de santé, ainsi que Potron Minet qui s’occupe de 25 chats en attendant qu’ils soient adoptés.

Quant à la propriétaire des chats, elle a été entendue par la police dimanche soir. Les organismes Stéphane Lamart et Cookie Cat Cies ont l’intention de porter plainte.

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.