Après une dispute familiale, un jeune homme de 28 ans a tué son père et a décidé de découper son corps pour en faire un meuble de télévision.
getty

C’est un procès sordide qui se tient actuellement en Angleterre. Nathan Robinson, résident de Bournemouth (sud de l’Angleterre) est jugé devant la Cour de la Couronne pour le meurtre de son père.

A lire aussi : Angers : il se prend pour "Dexter" et projette de dissoudre le corps de celui qu'il a prévu de tuer

Le 16 mai 2013, une dispute concernant un prêt de 36 000 livres sterling éclate dans l’appartement familial de Bournemouth (sud de l’Angleterre). Nathan Robinson, 28 ans, décide alors de tuer son père, William Spiller, chauffeur de taxi de 48 ans. Pour dissimuler le corps d’1.83 mètre et de 158 kilos, le jeune homme choisit de découper ce dernier en morceaux.

Après avoir s’être "soigneusement" attelé à la tâche, à l’aide d’un couteau de bricolage et de deux scies, il place les différentes parties du cadavre dans des boîtes hermétiques avant de les disposer de telle sorte qu’elles constituent un meuble de télévision. Seule exception à la règle : la tête de William Spiller qui se retrouve dans un classeur rangé dans la chambre à coucher.

Il fait croire que son père est toujours vivant

Pour éviter toute suspicion les jours suivants, notamment après la visite d’un voisin pour une étrange fuite d’un "liquide rose", le fils parricide continue d’envoyer des SMS depuis le portable de son père pour faire croire que ce dernier est encore vivant.

Un subterfuge qui prend fin un mois après. Alertée par un collègue de la victime, la police se rend sur place et découvre, non sans être assaillie par une forte odeur de décomposition et des mouches, les restes du père de Nathan Robinson, sous la télévision.

Aujourd’hui, le jeune homme reconnaît avoir commis un "homicide involontaire" et non le meurtre intentionnel qui lui est incriminé.  Il affirme également ne pas avoir eu toutes ses capacités mentales au moment des faits. Une affirmation qui partage, toutefois, les experts puisque le jeune homme avait méticuleusement nettoyé l’appartement avant d’aller s’installer chez sa mère, à Birmingham.

A voir sur le même thème : Une élue mise en examen pour meurtre

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !