Pas moins de 82 moutons, destinés à l'abattage pour la fête de l'Aïd, ont été retrouvés samedi dans un sous-sol de 10m2, à Contes (Alpes-Maritimes). La gendarmerie locale a ouvert une enquête. 
©GettyIstock

Entassés dans 10m2, 82 moutons ont été découverts dans la partie collective du sous-sol d’un immeuble de Contes (Alpes-Maritimes), samedi, a indiqué Corse Matin. Les animaux étaient destinés à l’abattage en vue de la fête musulmane de l’Aïd, a précisé Nice-Matin.

"Les moutons ont été sauvés. Ils ont été pris en charge la direction départementale de la protection des populations et confiés à un berger. On est en train de chercher à qui ils peuvent bien appartenir", a affirmé Jean-Michel Prêtre, le procureur de la République de Nice, cité par 20 minutes. Ce dernier a confié l’enquête à la gendarmerie locale.

A lire aussi : Les musulmans fêtent l'Aïd

10 000 moutons sacrifiés chaque année dans les Alpes-Maritimes

Tuer des animaux hors abattoirs officiels est passible de six mois de prison et de 15 000 euros d'amende. Chaque année pour l'Aïd, 10 000 moutons sont abattus dans les Alpes-Maritimes, dont 7500 illégalement, a indiqué Jean-Michel Prêtre.

Comme l'a rapporté Nice Matin, mercredi, un autre troupeau de 78 moutons, destiné à être vendu sans autorisation, avait été retrouvé à Tourette-Levens, une nouvelle fois dans les Alpes-Maritimes. 

En 2012, Le Figaro estimait à plus de 100 000 le nombre de moutons sacrifiés annuellement à l’échelle nationale. Une traçabilité des moutons est obligatoire de l’abattage jusqu’à la consommation.

Vidéo sur le même thème : Les musulmans du monde entier fêtent l’Aïd al-Adha

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.