Allègement des restrictions : les régions où il vaut mieux garder son masque en extérieur
Depuis le 2 février, le masque n'est plus obligatoire en extérieur. Mais pour autant, est-il prudent de ne pas le mettre dans certaines régions, où l'épidémie progresse encore ?

Le gouvernement a annoncé l’allègement, à compter du 2 février 2022, de certaines restrictions liées au Covid-19 dans l’Hexagone. Depuis cette date, les lieux recevant du public ne sont plus soumis à une jauge, le télétravail n’est plus obligatoire en entreprise, et le masque n’est plus imposé à l’extérieur.

Toutefois, l’exécutif appelle à la prudence, car l’épidémie est loin d’être contenue sur l’ensemble du territoire.

Si les français se réjouissent de pouvoir enfin respirer, sans masque, lors de leurs déplacements au grand air, il faut garder à l’esprit que, dans certaines régions, le virus progresse encore.

La transmission du virus reste possible en extérieur

Le maintien des gestes barrières reste donc de mise. Et, si vous voulez vraiment être prudents, peut-être ne faudrait-il pas ôter votre masque en extérieur de sitôt, surtout si vous habitez une région où le taux de contamination est encore élevé.

Le masque, qu'il soit chirurgicial, en tissu ou de type FFP2, permet de réduire efficacement la transmission du virus, fait partie de notre quotidien depuis deux ans. Il est encore obligatoire dans la plupart des lieux fermés, ainsi qu’en entreprise. Face à l’explosion du variant Omicron, il avait été exigé à nouveau en extérieur il y a quelques semaines.

En effet, bien que le risque de contamination au Covid-19 soit plus faible en plein air, les scientifiques n'excluent pas qu’une transmission soit possible en extérieur, notamment dans les lieux où il existe une forte concentration de personnes. Si vous habitez dans une région où le virus circule encore fortement, c’est à dire où le R effectif de l’épidémie est égal ou supérieur à 1 (cela veut dire qu’une personne positive contaminera une personne ou plus), vous feriez ainsi sûrement mieux de garder votre masque en extérieur, surtout si vous fréquentez des lieux particulièrement achalandés, comme les rues commerçantes.

Pour savoir quelles sont ces régions où il est plus prudent de garder son masque en extérieur, découvrez notre diaporama.

Bretagne

1/13
Bretagne

Au 31 janvier, le R effectif du Covid-19 en Bretagne était de 1,2. Le virus progresse donc encore dans la région.

Corse

2/13
Corse

Au 31 janvier, le R effectif du Covid-19 en Corse était de 1,1. Le virus progresse donc encore dans la région.

Nouvelle-Aquitaine

3/13
Nouvelle-Aquitaine

Au 31 janvier, le R effectif du Covid-19 en Nouvelle-Aquitaine était de 1,3. Le virus progresse donc encore dans la région.

Voir la suite du diaporama

Hauts-de-France

4/13
Hauts-de-France

Au 31 janvier, le R effectif du Covid-19 dans les Hauts-de-France était de 1,1. Le virus progresse donc encore dans la région.

Provence-Alpes-Côte D’Azur

5/13
Provence-Alpes-Côte D’Azur

Au 31 janvier, le R effectif du Covid-19 en Provence-Alpes-Côte D’Azur était de 1,1. Le virus progresse donc encore dans la région.

Normandie

6/13
Normandie

Au 31 janvier, le R effectif du Covid-19 en Normandie était de 1,1. Le virus progresse donc encore dans la région.

Bourgogne-Franche Comté

7/13
Bourgogne-Franche Comté

Au 31 janvier, le R effectif du Covid-19 en Bourgogne-Franche Comté était de 1,2. Le virus progresse donc encore dans la région.

Occitanie

8/13
Occitanie

Au 31 janvier, le R effectif du Covid-19 en Occitanie était de 1,2. Le virus progresse donc encore dans la région.

La Réunion

9/13
La Réunion

Au 31 janvier, le R effectif du Covid-19 sur l’île était de 1,2. Le virus progresse donc encore dans la région.

Pays de la Loire

10/13
Pays de la Loire

Au 31 janvier, le R effectif du Covid-19 dans les Pays de la Loire était de 1,2. Le virus progresse donc encore dans la région.

 

Auvergne-Rhône-Alpes

11/13
Auvergne-Rhône-Alpes

Au 31 janvier, le R effectif du Covid-19 en Auvergne-Rhône-Alpes était de 1. Le virus progresse donc encore dans la région.

Centre-Val de Loire

12/13
Centre-Val de Loire

Au 31 janvier, le R effectif du Covid-19 dans le Centre-Val de Loire était de 1,1. Le virus progresse donc encore dans la région.

Grand-Est

13/13
Grand-Est

Au 31 janvier, le R effectif du Covid-19 dans le Grand-Est était de 1,2. Le virus progresse donc encore dans la région.