Un an après le début de l'affaire l'affaire Alexia Daval, l'enquête pointe clairement vers Jonathann Daval. L'informaticien est accablé par de nombreux indices.
AFP

Affaire Alexia Daval : Jonathann Daval mis face à ses contradictions

Il y a un an éclatait l’affaire Alexia Daval, du nom de cette joggeuse disparue près de Gray en Haute-Saône. Deux jours après sa disparition, le 30 octobre, sa dépouille était retrouvée dans un bois situé à quelques kilomètres à peine.

Depuis, son mari Jonathann Daval a été mis en examen pour meurtre. Pour en arriver là, il a fallu aux enquêteurs un travail de longue haleine qui n’est pas encore terminé. Se positionnant comme une victime pendant de longs mois, l’informaticien finit par avouer en janvier qu’il a étranglé Alexia Daval par accident. Sauf que, rebondissement, pendant l’été Jonathann Daval change de version et accuse sa belle-famille – et notamment Grégory Gay, son beau-frère – d’être mêlé au meurtre et d’avoir scellé un pacte.

Des déclarations contradictoires qui invitent à la méfiance vis-à-vis de Jonathann Daval, alors que l’expertise psychologie le décrit comme manipulateur et qu’il est déjà pointé du doigt par un faisceau d’indices particulièrement troublants.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.