Alexandre Benalla semble avoir porté de multiples casquettes lors de ses différentes missions auprès de l'Elysée. Récemment, Brigitte Macron a dévoilé l'une des autres fonctions qu'il occupait...
AFP

Brigitte Macron révèle l’autre rôle d’Alexandre Benalla : "garder un minimum de vie privée"

Alexandre Benalla a donné son nom à l’affaire la plus retentissante de ce début de quinquennat d’Emmanuel Macron. Lui qui dément avoir été le garde du corps du chef de l’Etat faisait cependant partie du cercle des proches de Brigitte Macron et son époux. Cette relation de confiance - il aurait été en possession des clés de leur maison au Touquet - a alimenté les pires rumeurs sur la nature de ce lien.

Dans une interview accordée à L’Opinion (version papier), Daniel Cohn-Bendit, proche des Macron, évoque justement l’un de ses échanges avec la première dame concernant Alexandre Benalla.

"On a discuté une heure et elle m'a dit : 'Tu comprends, il nous aidait à garder un minimum de vie privée, pour aller au théâtre, au cinéma, déjeuner tranquillement avec une copine", se rappelle-t-il avoir entendu de la part de Brigitte Macron.

A lire aussi : Quand Brigitte Macron sauve un repas diplomatique

Brigitte Macron révèle l’autre rôle d’Alexandre Benalla : "un lien d’affection s’est installé"

Compte tenu de ses multiples fonctions Alexandre Benalla avait donc plusieurs casquettes. L’ancien chargé de mission de l’Elysée veillait aussi à garantir l’intimité du couple présidentiel. Une tâche qui l'a naturellement amené à passer du temps avec Emmanuel et Brigitte Macron. D'après Daniel Cohn-Bendit, "un lien d'affection s'est installé".

L'ex-député européen déplore "les sous-entendus les plus ignobles qui ont été écrits sur le trio avec Brigitte. A lire certains papiers, tu te demandais si Benalla n'avait pas une liaison avec l'un ou l'autre".

Autre mission, "d'une simplicté incroyable", qu'exerçait Alexandre Benalla et pointée du doigt par l'ancien soixante-huitard : celle d'homme à tout faire. "Pendant toute la campagne, c'est l'homme à tout faire dans le bon sens du terme. Il portait les valises, il organisait tout", précise-t-il à L'Opinion.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.