Ce blue Monday, ou jour le plus déprimant de l’année, a une saveur doublement amère pour les habitants du Nord de la France. Ils sont à deux doigts de battre le record de jours sans soleil. Ambiance.

"Les gens du Nord ont dans le cœur le soleil qu'ils n'ont pas dehors" chantait Enrico Macias et, autant dire qu’en cet hiver 2018, il va en falloir beaucoup du cœur. Comme le relève La Voix du Nord, le Nord et le Pas-de-Calais sont touchés par une absence flagrante : le soleil. Entre le 1er et le 11 janvier, la ville de Lille a seulement eu droit à 2h40 d’ensoleillement. Pour la région, la grosse étoile chargée de réchauffer notre planète n’a montré le bout de son nez que pendant 1h40. 

Inlassablement, c’est chaque jour grisaille et temps maussade au point que la région pourrait bientôt décrocher un record…

Bien en-dessous des moyennes

En effet si le soleil continue à se faire aussi discret, la région pourrait battre le record du plus bas taux d’ensoleillement depuis l’après-guerre. En janvier 1948, la région avait vu l’astre briller pendant seulement 13 heures et trente minutes, précise LCIalors que la moyenne est de 62 heures.

Publicité
Le phénomène n’est pas vraiment nouveau comme l’a expliqué Météo France. Dès la fin du mois de novembre, la région souffrait de l’absence du soleil. Au mois de décembre, elle a eu droit à seulement 36 heures contre 48 heures en moyenne. En attendant d’éventuelles retrouvailles, les habitants, eux, s’amusent à compter les jours…

 

Vidéo sur le même thème : Des vitres solaires qui chauffent ou rafraîchissent les bâtiments


Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité