Alcool, insulte, jet d'oeuf : les séquences choc des politiques au Salon de l’agricultureAFP
Chahuté, insulté, saoul... Certaines personnalités politiques ont vécu des moments inoubliables au Salon de l'agriculture. Tour d'horizon des plus mémorables.
Sommaire

Scènes mythiques au Salon de l’agriculture : Laurent Wauquiez tape le cul d’une vache

L’énarque pris à son propre jeu ? Laurent Wauquiez fait le buzz après ce premier week-end de Salon de l’agriculture 2019. Le président des Républicains et président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a été pris en flagrant délit de chiraquerie.

Comme l’ancien président de la République aimait à le faire, Laurent Wauquiez est allé tâter l’arrière-train des brouteuses et a été filmé ce faisant. La vidéo a d’ores et déjà fait le tour du web tant le patron de LR y va avec un certain zèle dans sa série de claques, lesquelles finissent pas faire bouger le bovin. L’éleveuse de la vache en question assure que le geste a été pris comme un compliment par l’animal. "Elle n’a rien senti, surtout quand c’est une bonne bête", a-t-elle confié à la caméra de Public Sénat.

Scènes mythiques au Salon de l’agriculture : l’œuf et la poule

Emmanuel Macron a établi un nouveau record pour cette édition 2019 du Salon de l’agriculture. Le président de la République a battu son propre palmarès en restant pas moins de 14 heures dans les allées de la Porte de Versailles. Mais cela ne doit pas faire oublier l’incident qui a émaillé l’édition 2017 lorsque le chef de l’Etat n’était encore que candidat…

Alors qu’il se promène de stand en stand ce 1er mars 2017, Emmanuel Macron est victime d’une attaque à l’œuf, lequel lui arrive en plein visage et suscite une réaction immédiate de son service d’ordre. A noter que la personne qui se jette sur lui pour le protéger n’est autre qu’un certain Alexandre Benalla…

Visiblement, Emmanuel Macron ne se vexe pas. Après s’être nettoyé, il déclare à la presse : "cela fait partie du folklore".

Scènes mythiques au Salon de l’agriculture : le coup de trop de Manuel Valls

Manuel Valls, alors qu’il était Premier ministre, a vraisemblablement bien profité du Salon de l’agriculture en 2015. Voire un peu trop. Le chef du gouvernement a été vu en train d’enchaîner les verres qu’on lui proposait à mesure qu’il passait de stand en stand. La séquence immortalisée par Le Petit Journal montrait même le ministre de l’Agriculture d’alors, Stéphane Le Foll, le mettre en garde : " Si tu commences à picoler, alors là… "

Les images montrent alors un Manuel Valls qui semble avoir l’apostrophe et le sourire de plus en plus faciles à mesure que les heures passent. Le teint se faisant lui aussi plus luisant.

Des images qui portent plutôt à sourire alors que l’année suivante le ministre était interpellé sévèrement par des éleveurs.

Scènes mythiques au Salon de l’agriculture : Nicolas Sarkozy prêt à en découdre

Il ne peut y avoir de compilations des politiques au Salon de l’agriculture, sans y inclure Nicolas Sarkozy. Pour l’édition 2008, celui qui est alors président de la République depuis près d’un an se retrouve face à un homme qui ne partage pas vraiment ses idées. Alors qu’il lui tend la main, l'homme en question refuse de la serrer et déclare "Ah non, touche-moi pas ! Tu me salis !".

Connu pour son caractère bien trempé, l’ancien ministre de l’Intérieur réagit au quart de tour et rétorque en  lançant le désormais célèbre : "Casse-toi pauv’ con".

Des années plus tard, dans son livre La France pour la vie, Nicolas Sarkozy admettra que c’était une erreur : "En agissant ainsi, j'ai abaissé la fonction présidentielle. Pour être humaine, ma réaction n'en était pas moins inappropriée : j'ai appris à mes dépens qu'avoir du caractère n'autorise pas tout."