Jackpot encore. Les ventes de l'album posthume de Johnny, Mon pays c'est l'amour, devraient rapporter gros à Laeticia Hallyday. 
AFP

Laeticia Hallyday : seule bénéficiaire de l’album de Johnny

Joli chèque en vue. Depuis sa sortie le 19 octobre, l’album posthume de Johnny, Mon pays c’est l’amour, cartonne. L’opus qui était annoncé comme un succès ne démérite pas et tient ses promesses. Désormais disque de diamant, il s’en est écoulé pas moins de 630 000 exemplaires en moins d’une semaine. Et cela est forcément synonyme de belles rentrées d’argent.

Bénéficiare unique du testamant de Johnny – ce qui est justement contesté par Laura Smet et David Hallyday – c’est Laeticia Hallyday qui devrait voir la couleur de ces rentrées. Grâce à des estimations du Point, il est possible de savoir environ combien va toucher la veuve du Taulier.

A lire aussi : Le vrai rôle de Brigitte Macron dans les obsèques de Johnny Hallyday

Laeticia Hallyday : plusieurs millions à la clef grâce à l'album

L’hebdomadaire explique qu’au moins 25% des recettes de Mon pays c’est l’amour iront à Laeticia Hallyday, en raison du contrat signé avec la Warner. Dans l’accord passé avec sa maison de disque, Johnny avait accepté de toucher un quart des royalties sur ses nouveaux albums. Le reste,selon un professionnel du milieu interrogé par Le Point,  est divisé entre les producteurs, les auteurs, les compositeurs et tout simplement les frais de fabrication et la promotion.

Concernant la part de Laeticia Hallyday, elle pourrait atteindre jusqu’à 6 millions d’euros. Pour p arvenir à ce chiffre, Le Point part du principe que l’album s’écoulerait à au moins 1,5 million d’exemplaires d’ici Noël. Sachant par ailleurs que la veuve touche 4 euros pour chaque disque vendu à 16 euros et qu’il faut également soustraire une avance de 1,5 million d’euros. 

De quoi faire de beaux cadeaux pour les fêtes de fin d'année.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.