Poussé par Valérie Trierweiler à agir dans l'affaire Versini en marge de son déplacement au Mexique, François Hollande a indirectement répondu jeudi à son ex-compagne que "la France n'abandonne personne".
©AFPAFP

© AFP

On ignore comment sont leur relations depuis leur rupture mais, une chose est sûre, François Hollande n’est pas indifférent aux tweets de Valérie Trierweiler. En visite au Mexique, le président de la République a en effet souligné jeudi devant la communauté française de Mexico que "la France n’abandonne personne (…), aucun ressortissant". Un message indirectement adressé à son ex-compagne, laquelle l’avait poussé, via un tweet, à aider la française Maude Versini à récupérer ses trois enfants enlevés par leur père dans ce pays d’Amérique du Nord. "Je soutiens Maude Versini qui n’a pas vu ses enfanrts depuis 847 jours, retenus par leur père au Mexique. Aidons-là. @Francediplo doit agir", avait-elle posté sur le réseau social.

"Nous faisons confiance à la justice mexicaine""La situation est très difficile sur le plan humain. Chacun comprend les problèmes lourds que cela pose pour une mère d'être séparée de ses enfants", avait  quant à lui déclaré devant la presse Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères, qui accompagne François Hollande dans ce voyage officiel. Maude Versini a eu trois enfants, des jumeaux de 8 ans et un garçon de 9 ans, avec Arturo Montiel, un proche du président mexicain Enrique Pena Nieto dont il a même été le mentor au début de sa carrière politique. Depuis plus de deux ans, l’ex-mari de la française retient leurs trois enfants au Mexique. "En même temps, c'est une situation très délicate qui est dans les mains de la justice mexicaine", a également souligné Laurent Fabius, avant d’ajouter : "Nous faisons confiance à la justice mexicaine, mais en même temps nous souhaitons évidemment qu'une solution humaine soit trouvée".

Vidéo : Valérie Trierweiler : elle se confie sur ses difficultés à s’épanouir à l’Elysée

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.