Du nouveau dans l'affaire Troadec. L'enquête vit une étape décisive et de nouveaux éléments pourraient être dévoilés.

Affaire Troadec : des nouveaux éléments bientôt révélés

Plus de deux ans après, l’affaire Troadec se poursuit. L’histoire de ce quadruple assassinat a connu de nombreux rebondissements depuis la mise en examen de Lydie Troadec et son époux Hubert Caouissin, le 5 mars 2017. Ce mardi, une reconstitution à la ferme de Pont-de-Buis-lès Quimerc’h (Finistère), doit permettre aux enquêteurs de comprendre ce qu'il s'est passé dans les jours qui ont suivi la nuit du drame, Le Télégramme.

Publicité

Cette propriété de 32 hectares est celle d’Hubert Caouissin, beau-frère du couple Troadec et principal suspect des meurtres de Pascal (49 ans), Brigitte (49 ans), et leurs enfants Sébastien (21 ans) et Charlotte (18 ans). 

Publicité

Pour ce premier retour à Pont-de-Buis, l’auteur présumé a reçu pour consigne de montrer aux enquêteurs où et comment il s’est débarrassé des quatre corps, découvert le 8 mars 2017. A l'exception des cranes, jamais retrouvés, eux. 

Le rendez-vous de la reconstitution prévu à 9h00, a dû être reporté à 13h30. La reconstitution a débuté à 14h17.

Affaire Troadec : retour sur un récit macabre

Le 8 mars 2017, c’est Hubert Caouissin lui-même qui a fini par avouer le meurtre de la famille Troadec aux enquêteurs. Deux jours apauravant, la découverte de traces de son ADN sur les lieux du crime avait conduit à la mise en examen et l'incarcération de l’ex-mari de Lydie Troadec. Cette dernière n'est désormais plus mise en examen.

Au cours de ses aveux, Hubert Caouissin avait confié s’être servi d’un pied-de-biche pour tuer le couple Troadec et ses enfants. Un récit sordide dans lequel il avait expliqué aux enquêteurs avoir démembré les corps avant de les disperser aux quatre coins de son terrain…à cause d'une affaire d’héritage.

Une seconde reconstitution devrait d'ailleurs avoir lieu d'ici fin avril, début mai relate 20Minutes. Celle-ci devrait avoir lieu à Orvault, chez les Troadec.