Sommaire

Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais donne une nouvelle version

Lors de la reconstitution, les lieux ont été soigneusement protégés des regards et des caméras indiscrètes. Plus précisément, dans cette zone, dite zone commerciale de la Baronnie, c’est une voie déserte, cachée derrière des hangars et proches du Guiers que ce sont arrêtés magistrats, enquêteurs et Nordahl Lelandais. Selon RTL, ils y sont restés pendant près d’une heure.

D'après BFMTV, c'est à cet endroit que le suspect aurait frappé Maëlys de Araujo, selon ses propres déclarations. Et surprise, face aux magistrats et aux gendarmes, à l'abri des draps tendus pour cacher la scène, Nordahl Lelandais a mimé plusieurs coups, 4 ou 5, rapporte la chaîne d'infos en continu. Des détails qui contredisent directement la version initiale donnée par le trentenaire. Lors de ses premiers aveux, il avait assuré avoir asséné une simple gilfe à la fillette, plaidant l'accident et surtout le geste involontaire. La démonstration faite au cours de la reconstitution écarte désormais clairement cet argument. 

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.