Sommaire

Nordahl Lelandais : le témoignage glaçant de son codétenu sous un nouvel éclairage

Nul ne saurait dire, en l’état actuel de l’enquête, si Nordahl Lelandais a bel et bien violé Maëlys de Araujo. Quand le meurtrier présumé a indiqué où il avait laissé sa dépouille, il était déjà bien trop tard pour pouvoir identifier les éventuels sévices sexuels qu’il aurait pu lui faire subir avant - ou après - l’avoir tuée.

Aucune charge de violences sexuelles à l’encontre de la jeune fille n’aura finalement été retenue par l’accusation. Au grand désarroi des parties civiles… "Des éléments objectifs nous laissent craindre que Maëlys a fait l'objet de ces sévices-là", estimait en effet l’avocat des parents, Maître Fabien Rajon.

Le témoignage d’un codétenu, voisin de cellule à la prison de Saint-Quentin-Fallavier (Isère), va plutôt dans le sens de ces dernières. L’ancien maître-chien lui aurait assuré avoir "tenté de violer Maëlys à l'arrière de sa voiture, qu’il l’avait pénétrée avec ses doigts, mais n’était pas parvenu à avoir une érection suffisante en raison de sa consommation d’alcool et de cocaïne"... Et il ne s’est pas arrêté là.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.