Plus qu'un tueur, un violeur ?

L'expertise psychologique est loin d'être le seul caillou dans la botte de Nordahl Lelandais, note encore Le Parisien. Le témoignage de son co-détenu vient aussi accabler la défense de l'ancien militaire. Ce dernier, qui a été un temps voisin de cellule avec le maître-chien dit avoir recueilli certains de ses aveux.

D'après lui, Nordahl Lelandais aurait reconnu avoir imposé une pénétration digitale à Maëlys de Araujo et aurait fini par la frapper parce qu'elle se débattait. Si de tels propos s'avéraient vrais, cela signifierait donc que l'enfant a subi un viol avant d'avoir été tuée. 

Certains aveux concernent également l'affaire Noyer, dans laquelle Nordahl Lelandais est également mis en examen. Il l'aurait tué après avoir que celui-ci ait refusé un rapport sexuel oral. 

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.