Un invité du mariage au cours duquel la petite Maëlys a disparu fin août a accepté de raconter ce qu'il s'était passé. Il évoque notamment l'attitude du principal suspect mais aussi celle de la mère de la fillette. 
AFP

Maëlys de Araujo a disparu dans la nuit du 26 au 27 août, en Isère. Ce soir-là, la fillette de neuf ans et ses parents participaient à une fête de mariage organisée dans une salle des fêtes. La disparition de l’enfant a été signalée vers 3 heures du matin. France-Soir, qui a pu recueillir le témoignage exclusif de l’un des 180 invités, dévoile comment la fin de soirée s’est ensuite déroulée. Après un premier appel pour demander à Maëlys de bien vouloir rejoindre ses parents qui la cherchaient, le DJ en charge d’animer la fête en aurait rapidement passé un autre. Cette fois-ci adressé à l’ensemble des invités encore présents, il demandait si quelqu’un avait vu la petite fille. Là, l’ambiance aurait soudainement changée, tous comprenant que quelque chose n’allait pas. Un sentiment confirmé par le fait que le DJ a finalement décidé de couper la musique pour les inciter à partir à la recherche de Maëlys.

A lire aussi – Affaire Maëlys : qui sont les discrets parents de la fillette disparue ?

"Nordhal Lelandais n’était pas là pour nous aider"

"Des groupes ont commencé à sortir de la salle pour débuter les recherches, mais il n’y avait pas de sentiment de panique", se souvient le témoin cité par le site. Selon lui, "même la maman, qui avait beaucoup fait la fête, ne semblait pas complètement réaliser ce qu’il se passait", ajoute-il. Les invités ont alors entrepris de fouiller les environs mais se sont vite retrouvés limités dans leur périmètre d’action à cause des bois environnants et de l’obscurité. Et alors que Maëlys demeurait introuvable, sa maman aurait perdu son calme et se serait "mise à pleurer". "Nordhal Lelandais n’était pas là pour nous aider, assure également le témoin. Et un membre de la famille a même immédiatement évoqué son nom, en disant qu’il l’avait vu jouer de manière bizarre avec la gosse". Effectivement ce soir-là, plusieurs invités et notamment les parents de l’enfant ont remarqué que cet homme avait eu un comportement quelque peu étrange avec Maëlys. Il serait en effet allé la voir dans la pièce réservée aux enfants pour qu’ils dorment et lui aurait montré des photos sur son téléphone. Considéré comme le principal suspect, cet ancien militaire se défend et assure qu’ils ont simplement parler de chiens.

Environ deux heures après le premier passé au micro par le DJ, et alors que les gendarmes étaient entre-temps arrivés sur les lieux, tous les invités sont finalement repartis chez eux sans que la fouille de leurs véhicules ait révélé quoi que ce soit. L’enquête a ensuite suivi son cours.

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.