AFP
Nouveau rebondissement cette semaine dans l'affaire Alexia Daval après les déclarations troublantes de Jonathann Daval. Planet fait le point sur huit mois d'enquête; 
Sommaire

Affaire Alexia Daval : une famille écroulée

Le 28 octobre 2017: Dans la matinée, Jonathann Daval envoie un message à sa belle-famille expliquant qu’il s’inquiète de ne pas voir revenir sa femme de son jogging. Aux alentours de midi, il prévient les autorités de Gray (Haute-Saône) de sa disparition.

Le 30 octobre 2017 : Le corps d’Alexia Daval est retrouvé dans un bois d’Esmoulins, dissimulé sous des branchages. Sa dépouille a été partiellement carbonisée.

Le 5 novembre 2017 : c’est une région sous le choc qui participe à une marche blanche en l’honneur d’Alexia Daval. Jonathann Daval et sa belle-famille sont en tête de ce rassemblement.

Le 6 novembre 2017 : La procureure de la République de Besançon, Edwige Roux-Morizot donne une conférence de presse. Elle explique qu’Alexia Daval a subi des violences physiques et est probablement morte d’asphyxie.

Le 28 novembre 2017 : L’avocat de Jonathann Daval qui s’est constitué partie civile, nie les rumeurs qui accablent son client en le mêlent au meurtre de son épouse. Il maintient par ailleurs que contrairement à certains bruits de couloir, le dîner familial qui a eu lieu la veille de la disparition d’Alexia s’est très bien déroulé.

Début janvier2018 : Le corps de Yannick Chevalier est retrouvé à Esmoulins. L’homme s’est suicidé selon les premiers éléments de l’enquête.

Affaire Alexia Daval : la version de Jonathann Davals s'écroule

Le 29 janvier 2018 : Jonathann Daval est interpellé à son domicile pour être entendu par les juges. Plusieurs éléments ont conduit les enquêteurs à étudier de nouveau la piste du mari. Il est notamment le seul à avoir vu Alexia Daval partir courir. Le Point révèle que le véhicule de Jonathann Daval aurait bougé dans la nuit du 27 au 28 octobre. Un voisin dit avoir entendu une voiture rouler. Pis des traces de pneus retrouvées près de la dépouille de la jeune femme correspondent à celle du véhicule de fonction de l’informaticien.

Le 30 janvier 2018 : Jonathann Daval admet avoir tué sa femme et assure l’avoir étranglée "par accident" au cours d’une violente dispute, mais nie toutefois être à l’origine de la carbonisation. Il est mis en examen pour "meurtre sur conjoint". Dans la foulée, son avocat évoque une relation houleuse au sein du couple et estime même qu’il y a "deux victimes" dans l’affaire. Des propos qui feront réagir jusqu’au gouvernement.

Il semblerait que le couple essayait d’avoir des enfants mais rencontrait des problèmes de fertilité.

Affaire Alexia Daval : L'enquête n'avance pas après les aveux de Jonathann Daval

Le 5 février 2018 : La veuve de Yannick Chevalier prend la parole, furieuse qu’on puisse évoquer son mari comme un potentiel complice de Jonathann Daval.

Le 29 mars2018 : La presse apprend que Jonathann Daval a été placé en soins psychiatriques quelques semaines plus tôt. Son avocat explique qu’il a perdu beaucoup de poids. Il s'inquiète de l'état physique et psychologique de son client.

Le 7 juin 2018 : Au micro de RTL, Maître Jean-Marc Florand, l’avocat des parents d’Alexia Daval, demande à ce que Jonathann Daval soit réentendu. Il estime que les déclarations du suspect ne collent pas à la réalité du dossier et évoque à nouveau l’hypothèse d’un complice. Le conseil n'hésite pas à dire qu'il doute de la culpabilité même de son client. 

Affaire Alexia Daval : des aveux de Jonathann Daval à ses accusations

Le 27 juin 2018 :  Jonathann Daval est auditionné par les juges d’instructions.

Le 4 juillet 2018 : Les parents, la sœur et le beau-frère d’Alexia Daval sont entendus par les juges d’instruction sous le statut de témoins libre. La presse révèle qu’au cours de sa dernière audition, Jonathann Daval a opéré une volte-face complète. Il accuse sa belle-famille de complicité. Dans cette nouvelle version, il assure que son épouse a fait une crise d’hystérie pendant le dîner familial et que c’est son beau-frère, en la calmant, qui l’a étranglé. Ils auraient ensuite conclu un "pacte secret".

Le 5 juillet 2018 : l’avocat des parents d’Alexia Daval explique que ses clients sont bouleversés et nient toute implication, tout comme Grégory Gay, le beau-frère de Jonathann Daval. L’avocat de ce dernier estime qu’il est nécessaire de procéder à une nouvelle évaluation de son client