Lors de son allocution ce jeudi 28 mai 2020, le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé que les cinémas devraient rouvrir le 22 juin 2020. Une aubaine pour toutes les salles obscures de France. Quelle sera l'organisation ?
À quoi ressemblera votre prochaine sortie au cinéma ?IllustrationIstock

C’est une excellente nouvelle pour les 2 000 salles obscures de France. Ce jeudi 28 mai 2020, le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé que les cinémas rouvriraient leurs portes à partir du 22 juin 2020, informe Le Parisien. Il n’y aura pas de différenciation entre les départements placés en zone verte ou rouge sur la carte du déconfinement.

Il s’agit d’une aubaine pour les dirigeants de salles obscures, car les prévisions étaient moins optimistes. Ils envisageaient une réouverture deux semaines après. Dans tous les cas, les cinémas se sont préparés à cette annonce du Premier ministre. Sophie Dulac, distributrice et exploitante de cinq établissements à Paris, dont L'Escurial Panorama ou le Majestic Bastille, s’est montrée enthousiaste à la suite de cette décision.

Des mesures sanitaires strictes

"Rouvrir nos salles le 22 juin, c'est quand même mieux que le 8 juillet, nous sommes prêts au niveau sanitaire : nous avons déjà reçu les masques, le gel hydroalcoolique", a indiqué la distributrice auprès du Parisien. "Nous allons désinfecter les salles à la vapeur, les Plexiglas sont installés devant les caisses… Maintenant, nous attendons des précisions sur les jauges, on peut nous imposer 50% maximum de public par salle". Rien n'a été précisé sur les masques, mais le port obligatoire pourrait être imposé aux enfants de moins de 11 ans, souligne l'Internaute. Les spectateurs qui ne font pas partie d'un groupe devront laisser un mètre de distance entre eux.

Des mesures importantes donc, mais qu’en est-il du contenu qui sera proposé ?

En effet, la date du lundi 22 juin peut sembler étrange, puisque les films sortent toujours le mercredi de chaque semaine. Une réouverture le 24 juin 2020 aurait peut-être été plus logique. De plus, les blockbusters américains ont majoritairement tous été reportés à cause des mesures sanitaires et du fait que toutes les salles étaient fermées pendant le confinement.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Décès de Claudine Auger, première James bond girl française

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.