Afin de soulager les hôpitaux du Grand-Est, région durement touchée par l'épidémie de Covid-19, un TGV médicalisé a déplacé 20 malades vers des hôpitaux des Pays de la Loire. Découvrez les images de ce dispositif tout à fait inédit.
A quoi ressemble le TGV médicalisé ?

La situation extrêmement difficile dans le Grand-Est a poussé le gouvernement à prendre des mesures tout à fait exceptionnelles pour que tous les patients puissent recevoir des soins de qualité. La région est particulièrement touchée par l'épidémie et les capacités d'accueil de ses hôpitaux sont largement dépassées. C'est pourquoi l'exécutif a décidé de déplacer 20 patients du Grand-Est, par TGV médicalisé, pour les acheminer vers des hôpitaux des Pays de la Loire, avec bien plus de lits disponibles.

Le quotidien 20 minutes parle d'une "opération sans précédent en Europe". En effet, des malades du Covid-19 n'ont encore jamais été déplacés en train, depuis le début de l'épidémie. Mais jeudi 26 mars vers 8h30, les patients ont bien embarqué dans ce TGV médicalisé en direction d'établissements hospitaliers situés à Nantes, Angers, Le Mans et la Roche-sur-Yon.

Acheminés par civières

20 minutes détaille le fonctionnement de cet impressionnant dispositif. Le quotidien raconte que dès 6 heures du matin, les premières ambulances sont arrivées à la gare de Strasbourg, où le TGV, réorganisé pour l'occasion, attendait ses premiers patients. C'est vers 8h30 que les premiers malades ont été acheminés, sur des civières, à l'intérieur du train.

La Direction Générale de la Santé indique qu'une équipe médicale constituée d'un médecin anesthésiste-réanimateur, d'un interne, d'un infirmier anesthésiste et de trois infirmiers était présente dans chaque voiture, pendant toute la durée du voyage. 20 minutes annonce que cette opération pourrait fortement se répéter afin de soulager les hôpitaux du Grand-Est, saturés, et où 506 personnes ont déjà trouvé la mort à cause du coronavirus. Découvrez en images, a quoi ressemble ce TGV médicalisé, que nous allons probablement revoir plusieurs fois.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.