Ce mercredi, Dieudonné comparaissait devant la justice pour apologie du terrorisme suite à son message publié sur Facebook "je me sens Charlie Coulibaly".  
30 000 euros d'amende pour le "Charlie Coulibaly" de DieudonnéAFP

Dieudonné M'Bala M'Bala, déjà condamné à plusieurs reprises pour des propos antisémites, comparaissait ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Paris pour apologie du terrorisme. La raison : son message publié sur Facebook "je me sens Charlie Coulibaly".

Comme le rapporte BFM TV, 30 000 euros d'amende ont été requis contre lui. Le message litigieux qui associe le slogan de soutien à Charlie Hebdo au nom du preneur d'otages Amédy Coulibaly avait provoqué un scandale.

Durant le procès, le polémiste a déclaré avoir voulu participer à la marche républicaine de Paris, mais se sentant exclu par les forces de police, il a finalement participé à une marche dans une commune d'Eure-et-Loir où il réside.

L'humoriste controversé a ajouté qu'il condamnait "sans aucune ambiguïté" les attentats mais qu'il se sentait traité comme un terroriste alors que selon lui, son message publié sur Facebook est "une parole de paix".

Lire aussi - "Je me sens Charlie Coulibaly" : Dieudonné exclu de plusieurs salles

Le jour de la marche républicaine, alors que la plupart des manifestants proclamaient "Je suis Charlie" en hommage aux victimes de l’attentat de Charlie Hebdo, Dieudonné avait écrit sur sa page Facebook "Je me sens Charlie Coulibaly".

Trois jours après, le message avait été enlevé de sa page Facebook. Il a tout de même été placé en garde à vue suite à une convocation restée sans réponse. Le parquet avait ensuite décidé de le convoquer devant le tribunal correctionnel de Paris. Le délit d’apologie du terrorisme peut-être passible de sept ans de prison et de 100 000 euros d’amende.

En vidéo sur le même thème : Une enquête ouverte sur Dieudonné pour apologie d'actes de terrorisme 

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !