Les Françaises et les Français pourraient bientôt récupérer un pan de la mobilité qu'ils ont perdu depuis les débuts du confinement. Le secrétaire d'Etat en charge du Tourisme a récemment fait plusieurs annonces.
100 km maximum : un assouplissement de la règle dès la semaine prochaine ?Istock

Depuis le 11 mai, tout un chacun peut de nouveau circuler librement. Sous condition, bien sûr, de respecter les règles sanitaires décidées par le gouvernement. C'est bien pour lutter contre la propagation du coronavirus Covid-19 que les Françaises et les Français n'ont pas le droit de trop s'éloigner de leur domicile. Interdiction de dépasser les 100 km. Mais certaines de ces consignes pourraient finalement être allégées, a fait savoir Jean-Baptiste Lemoyne.

Interrogé par LCI, le secrétaire d’État en charge du Tourisme a indiqué que le gouvernement planchait dorénavant sur un "élargissement significatif" des restrictions de déplacement autour de son lieu de résidence. Il pourrait donc être possible de s'aventurer plus loin dans le pays, notamment en vue des vacances d'été qui suscitent d'ores et déjà de nombreuses questions chez nos concitoyens.

Des efforts individuels qui paient ?

"Chacun de nos efforts individuels et collectifs permet de desserrer l'étau et d'avoir un peu plus de liberté dans les mouvements", a en effet affirmé le secrétaire d'Etat qui dit travailler pour "plus d'amplitude à la modalité".

Mais quand aurait lieu cet élargissement des distances que les Françaises et les Français sont autorisés à parcourir ? "D'ici jeudi, tout le monde sera fixé", a simplement précisé le membre du gouvernement. Le Figaro entre davantage dans les détails : d'après le quotidien national marqué à droite, la barrière des 100 km pourrait être franchie dès la semaine prochaine, soit à compter du 1er juin 2020.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.