Sommaire

François Fillon, un rapport complexe à l’argent ?

François Fillon vénal ? C’est en tout cas un rapport complexe – "une addiction" est même évoquée - avec l’argent, que décrit Véronique Jacquier dans son travail, lequel aura tout de même nécessité deux années d’enquête. Près de ses sous ? 

Sous la plume de Véronique Jacquier, l'ex-Premier ministre est présenté comme celui qui se rêvait aristocrate de province. Un aspect qui expliquerait le couteux achat du manoir de Beaucé. "Les Fillon acquièrent le manoir en 1993 pour près de 3 millions de francs, 440 000 euros. L’opération du gouffre financier. Il faut ajouter à l’investissement, le coût de l’entretien estimé par les professionnels à 2000 euros par mois », écrit-elle, mentionnant aussi l’affection de François Fillon pour les beaux costumes.

De l’ancien candidat reste aussi cette phrase prononcée face à Jean-Jacques Bourdin sur RMC, selon laquelle il n’arrive pas à mettre de l’argent de côté.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.