Au cours de ses 37 ans au pouvoir, le président zimbabwéen, dont la mort a été annoncée le 6 septembre 2019, a multiplié les formules choc et provocatrices.
Zimbabwe : quelques-unes des saillies de l'ancien président Robert Mugabe

Le président zimbabwéen Robert Mugabe, alias "Comrade Bob" (Camarade Bob), dont la mort a été annoncée le 6 septembre 2019, a multiplié au cours de ses 37 années à la tête de l'Etat les formules choc et provocantes. Lesquelles ont autant déclenché l'indignation de ses détracteurs, que les applaudissements de ses partisans. Florilège.

"Je suis le Hitler de notre époque"

"Le fait que les Blancs nous aient opprimés hier, lorsqu'ils détenaient le pouvoir, ne pourra jamais justifier que les Noirs les oppriment aujourd'hui, parce qu'ils le détiennent." (1980, dans un discours prononcé après son arrivée au pouvoir).

"Je suis le Hitler de notre époque. Cet Hitler n'a qu'un seul objectif, la justice pour son peuple, la souveraineté de son peuple, la reconnaissance de l'indépendance de son peuple et son droit à disposer de ses richesses. Si c'est cela être Hitler, eh bien laissez-moi dix fois être Hitler." (2003, à ceux qui dénoncent ses méthodes dictatoriales).

Le Zimbabwe m'appartient!" "Dieu seul qui m'a nommé peut me destituer, pas le MDC (parti d'opposition), pas les Britanniques (anciens colonisateurs).

Robert Mugabe

En décembre 2008, en réponse aux appels...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !