Cet entrepreneur français qui vit à Bangkok depuis 2003 avait pour hobby la satire du gouvernement et des ultraroyalistes sur TikTok.
Yan Marchal, satiriste français amateur, persona non grata en Thaïlande

Connu en Thaïlande pour ses vidéos satiriques sur TikTok, où il s’exprime en thaï et tourne en dérision le gouvernement, le Français Yan Marchal a été déclaré persona non grata en arrivant, samedi 27 novembre, à Phuket, de retour d’un séjour en France. Renvoyé à Bangkok dans la zone de transit, il a repris dans la soirée un vol pour Paris. Cet entrepreneur de jeux vidéo qui vivait en Thaïlande depuis dix-huit ans s’est vu reprocher par l’immigration un comportement susceptible de « mettre en danger le public ». « On m’a conseillé de ne pas faire appel, nous a-t-il dit depuis l’aéroport, sans quoi je risquais d’être l’objet d’une accusation formelle », – possiblement de lèse-majesté. « On m’a dit que ce que je faisais posait des problèmes, vis-à-vis du roi. »

Son expulsion de facto est un nouveau signe de durcissement, alors que les tensions s’exacerbent en Thaïlande entre le camp prodémocratie – qui a lancé fin octobre une campagne d’abolition de la loi de lèse-majesté et organise des manifestations chaque week-end – et le gouvernement du premier ministre et ex-général putschiste Prayuth...