Six mois après les scandales de violences sexuelles, 16 personnes sont actuellement incarcérées, et quarante fédérations sont concernées a révélé jeudi la ministre des sports.
Violences sexuelles dans le sport : près de 180 personnes mises en cause

Plusieurs mois après les révélations d’agressions sexuelles dans le sport français, la ministre des sports, Roxana Maracineanu, a révélé, mercredi 1er juillet, le nombre de personnes mises en cause. Au 1er juin 2020, 177 personnes exactement, issues de quarante fédérations sont concernées par ces affaires qui touchent essentiellement (98 %) des victimes mineures au moment des faits et dont 78 % d’entre elles sont des femmes, a précisé la ministre, lors d’un point presse.

Près de 90 procédures judiciaires sont en cours concernant ces affaires, et 16 personnes sont actuellement incarcérées, a ajouté la ministre. L’ex-championne du monde de natation dressait un premier bilan quatre mois après avoir lancé en février une convention nationale de prévention des violences sexuelles dans le sport.

« Dysfonctionnements majeurs »

En décembre 2019, une enquête réalisée par le site Web d’information Disclose en partenariat avec d’autres médias avait mis à jour des « dysfonctionnements majeurs » dans le traitement d’affaires présumées de pédophilie dans le sport.

Quelques semaines plus tard, la sortie du livre...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !