Après les révélations d'agressions sexuelles et de viols sur des patineuses, la ministre des Sports a demandé la démission du président de la fédération, lundi. Mais, face à un Didier Gailhaguet inflexible, les pouvoirs de Roxana Maracineanu sont limités.
Violences sexuelles dans le patinage : pourquoi Roxana Maracineanu ne peut-elle pas limoger Didier Gailhaguet, le président de la fédération ?

Il est au c œ ur de la tempête, mais ne fléchit pas. Didier Gailhaguet, le président de la Fédération française des sports de glace (FFSG), a été prié de démissionner. Une demande formulée par la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, lundi 3 février, après les récentes révélations de violences sexuelles dans le patinage, publiées par L'Equipe (article payant) et L'Obs.

La ministre des Sports estime que Didier Gailhaguet "ne peut se dédouaner de sa responsabilité morale et personnelle". Pas de quoi impressionner l'omnipotent président de 66 ans, qui s'est montré inflexible, refusant de s'exprimer sur la demande de la ministre. Mais pourquoi Roxana Maracineanu ne peut-elle pas écarter Didier Gailhaguet ?

Seule la fédération peut limoger son président

C'était le premier round d'un bras de fer qui s'annonce agressif. Didier Gailhaguet a été reçu lundi après-midi par la ministre des Sports pour s'expliquer notamment sur le maintien, dans les années 2000, de Gilles Beyer, l'un des entraîneurs soupçonnés d'agressions sexuelles et de viols. A l'issue de plus d'une heure d'entrevue, Roxana Maracineanu a estimé qu'il existait un "dysfonctionnement...

Bien être - Comment bien dormir malgré le confinement ?

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !