« La démocratie est-elle malade ? », interroge un sujet de Céline Crespy diffusé sur LCP, suivi d'un débat. A quatre mois des municipales, moins d'un élu sur deux envisage de se représenter.
« Violences aux élus », un reportage démontrant combien la politique est un métier risqué

LCP - À LA DEMANDE - REPORTAGE

Le 25 juillet 2019, des agriculteurs érigent un mur devant la permanence, à Vesoul, de Barbara Bessot Ballot, députée LRM de Haute-Saône, en représailles à son vote en faveur du CETA, lqccord de libre-échange entre l’Europe et le Canada. Issue de la société civile fraîchement élue, « BBB » est la première élue à témoigner au micro de Céline Crespy, la réalisatrice du documentaire qui introduit la soirée que LCP consacre aux violences faites aux élus. Des images inquiétantes mais nécessaires, à quatre mois des municipales.

Ce 25 juillet donc, devant les parpaings tagués, Emmanuel Aebischer, président de la FDSEA, branche départementale du syndicat paysan FNSEA, justifie avec assurance cette action devant les caméras : « Elle aurait dû y penser. » Il tombera des nues lorsqu’« elle » portera plainte, pour que ces violences ne soient pas banalisées – lors du mouvement des « gilets jaunes », son fils de 16 ans a dû être exfiltré du lycée trois fois.

Les témoignages s’enchaînent. Fumier déversé, tentative d’incendie, insultes – « Grosse truie, on espère que tes...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !