JUSTICE - Deux nouvelles personnes ont été mises en examen dans l'affaire des violences commises à Dijon, du 12 au 15 juin dernier, à l'encontre de la "communauté Tchétchène". Six autres personnes avaient également été placées en garde à vue ce mardi.
Violences à Dijon : deux hommes mis en examen

L'affaire sur les violences commises à Dijon du 12 au 15 juin dernier se poursuit. Deux nouvelles personnes ont été mises en examen et placées en détention provisoire à Dijon, a annoncé le parquet jeudi soir. Il s'agit de deux hommes âgés de 32 et 27 ans demeurant dans la région, déjà condamnés et qui étaient placés sous contrôle judiciaire dans le cadre d'autres dossiers.

Ils font partie d'un groupe de six personnes qui avaient été placées en garde à vue depuis mardi, dont deux autres ont été relâchées faute de charges suffisantes pour les mettre en cause. Les deux dernières restent en garde à vue, a précisé le procureur de la République à Dijon, Éric Mathais, dans un communiqué. Les faits de violence reprochés aux deux mis examen "semblent à l'origine de ce dossier", ajoute le magistrat. Ils avaient été commis dans la nuit du 9 au 10 juin "à l'encontre de victimes issues de la 'communauté dite (...)

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !