"Notre équipe va bien mais des confrères sont morts", témoigne une journaliste de France Télévisions sur place.

Un convoi de civils et de journalistes a été attaqué en Syrie. "Nous étions dans le convoi de civils kurdes pris pour cible par les forces turques à Ras al-Aïn", a rapporté dimanche 13 octobre la journaliste de France Télévisions Stéphanie Perez, qui se trouvait sur place, dans cette ville kurde stratégique du nord syrien, avec son équipe, le monteur Yann Kadouch et le journaliste reporter d'images Nicolas Auer. "Notre équipe va bien, mais des confrères sont morts", ajoute-t-elle. La denier bilan fait état de 14 morts et une vingtaine de blessés, indique France 2.

Dimanche, les combats dans le cadre de cette offensive turque en Syrie se concentraient sur une zone allant des villes de Ras al-Aïn à Tal Abyad, tenues par les forces kurdes. Près de Tal Abyad, les forces turques et les supplétifs syriens ont conquis la localité de Suluk, d'après l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Sur le front de Ras al-Aïn, les forces kurdes ont fait reculer les militaires turcs et les combats se poursuivent à la périphérie de la ville, a indiqué l'OSDH.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !