INTERNATIONAL - Les Etats-Unis ont publié lundi de nouvelles photos présentées comme incriminant l'Iran dans les attaques contre deux pétroliers la semaine dernière dans la mer d'Oman.

L'étau semble se resserrer sur l'Iran. Une semaine après les attaques contre deux pétroliers en mer d'Oman, les Etats-Unis ont dévoilé lundi soir une série de photos présentées comme incriminant la république islamique. Celle-ci a, une nouvelle fois, démenti ces accusations.

Au total, onze clichés ont été rendus publics. Ils montrent notamment un objet métallique circulaire d'environ huit centimètres de diamètre attaché à la coque du pétrolier japonais Kokuka Courageous, qui est présenté comme un des aimants ayant permis de poser la mine non explosée que Washington accuse les Iraniens d'avoir retirée après l'incident, qui s'est produit le 13 juin. Une autre photo montre la cavité provoquée par une autre mine sur la coque du même pétrolier, que le Pentagone évalue à plus d'un mètre de diamètre. Les photos ont été prises depuis un hélicoptère "Seahawk" de l'US Navy, précise l'armée (...)

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Décès de l'ancien champion de tennis Peter McNamara