TERRE FERME - L'Américain Cirrus sort le premier avion qui intègre un système de navigation autonome assez complet pour remplacer intégralement un pilote défaillant et se poser, le cas d'échéant, d'urgence à l'aéroport le plus proche. Il suffit d'appuyer sur le bouton rouge.
VIDÉO - Le pilote vient de faire un malaise ? Pas de souci, le bouton "Safe Return" posera l'avion en urgence

C'est un chapitre entier du cinéma-catastrophe qui vient de passer au rayon "vieilleries", du fait de la technologie. Pendant que sur terre, la course à la voiture autonome mobilise des milliards d'investissements, dans les airs, on vient de passer une étape décisive : permettre à un avion de gérer seul un atterrissage d'urgence, sans intervention humaine.

Le système s'appelle "Safe Return", il vient de chez Garmin, qui signe déjà toutes sortes de systèmes de navigation pour avions privés. Premier constructeur à l'intégrer, l'Américain Cirrus Aircraft, dans son petit jet baptisé Vision, le moins cher du marché, à "seulement" deux millions d'euros environ. Logique, dans un appareil qui n'a qu'un pilote, contrairement à l'essentiel des avions de ligne. En cas de besoin, il suffit donc d'appuyer sur le gros bouton rouge au plafond du cockpit pour activer "Safe Return". Aucune autre opération n'est nécessaire. À partir de cet instant, le logiciel prend la (...)

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !