INTERVIEW - Il était époustouflant dans "Jusqu'à la garde", César du meilleur film l'an dernier. Le jeune comédien Thomas Gioria, 16 ans, est à l'affiche cette semaine de "Adoration", romance baroque et dérangeante du réalisateur belge Fabrice du Welz. Le prodige s'est confié au Kestuf' de LCI.
VIDÉO - Le Kestuf’ de Thomas Gioria : "J’adore jouer, j’adore être libre !"

Thomas Gioria, ou l’itinéraire d’un enfant doué. En 2017, cet ado originaire de l’Oise, élève d’un cours de théâtre depuis l’âge de 10 ans, faisait ses premiers pas devant la caméra dans "Jusqu’à la garde", le premier film coup de poing de Xavier Legrand consacré à la violence conjugale . Dans la peau du petit Julien, tiraillé entre ses parents en instance de divorce, incarnés par Denis Ménochet et Léa Drucker, il livrait une performance étonnante de justesse et d’intensité, saluée par une nomination au César du meilleur espoir masculin. 

Si le trophée a été attribué à Dylan Robert, la révélation tonitruante de "Shéhérazade", le jeune garçon n’exprime aujourd’hui aucune amertume, au contraire. "Je n’étais clairement pas déçu parce qu’au final on a eu un César qui nous récompense tous, celui du meilleur film", rappelle l’invité du Kestuf’ de LCI. "Et puis je (...)

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !