Du sprint victorieux de Jesse Owens, sous les yeux d'Adolf Hitler à Berlin, au record du monde battu par Usain Bolt à Pékin, retour sur cinq finales de la course reine qui ont marqué l'histoire des Jeux.
VIDEO. JO 2021 - Athlétisme : De Jesse Owens à Usain Bolt, les cinq finales olympiques du 100 m les plus marquantes de l'histoire

C'est l'une des disciplines les plus attendues lors des Jeux olympiques. Le 100 m, l'épreuve reine de l'athlétisme, a vu naître bon nombre de talents, tous époustouflants de rapidité. À quelques heures de la finale hommes du 100 m à Tokyo, dimanche 1er août, retour sur cinq finales de légende aux Jeux.

1936 : Jesse Owens, le sprint de la victoire face à Hitler

Le 2 août 1936, aux Jeux olympiques de Berlin, un homme entre dans l'histoire. Dans un stade orné de drapeaux nazis, Jessie Owens, athlète afro-américain de 22 ans, écrase la concurrence sur 100 m en 10''3. Il égale alors le record olympique, à un dixième de seconde de son record du monde établi quelques semaines plus tôt à Chicago.

Alors que les Jeux de Berlin devaient être le triomphe du nazisme et d'Hitler ainsi que la démonstration de la suprématie de la "race aryenne", la victoire d'Owens dépasse le cadre sportif et fait voler en éclats les théories racistes de l'Allemagne d'Hitler. Sa performance sur le 100 m est d'autant plus impressionnante que lors de ces mêmes Jeux, Jesse Owens remporte aussi l'or sur le saut en longueur, sur le 200 m et sur le 4x100 m.

1984 : Carl Lewis dans les pas...

Participez à notre grand jeu de l'été ! Remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !