C'est bien connu : durant la présidentielle, rien ne se passe comme prévu. Alors, pour le scrutin d'avril 2022, rien ne nous empêche d'imaginer tous les scénarios possibles. Même les plus inattendus.
Victoire LR, percée verte, attentat, climat… tous les scénarios sont possibles pour 2022

Et si Macron était battu par la droite ?L’histoire politique est faite de précédents. Celui d’Alain Juppé, en 2016, nous apprend qu’il ne faut pas être trop haut trop tôt. Celui de Valéry Giscard d’Estaing, en 1981, nous enseigne qu’un président populaire peut être renvoyé à ses chères études. Or Emmanuel Macron jouit d’une cote de confiance solide. Dans les sondages pour 2022, il est annoncé en tête du premier tour… sans amplifier son socle de 2017 (24 %). L’irruption d’Éric Zemmour affaiblit Marine Le Pen, renforce mécaniquement Les Républicains et abaisse le seuil de qualification pour le second tour. Si d’aventure Emmanuel Macron se trouvait face à Xavier Bertrand (ou à Valérie Pécresse) pour le duel final, la droite pourrait devenir une valeur refuge tout à fait acceptable pour les détracteurs du chef de l’État. Et ils sont nombreux.Et si Zemmour finissait sous la barre des 5 % ?Politiquement, « il n’est rien », « une bulle », « un faux dur »… Il suffit de se baisser pour trouver des propos raillant la probable participation d’Éric Zemmour à la présidentielle. L’homme est trop clivant, trop monothématique, trop loin des réalités du terrain, jugent ses contempteurs. « Il y a...

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >