La crise que traversent la Guadeloupe et la Martinique et la menace du nouveau variant du Covid-19 Omicron sont "une double-peine" pour les professionnels du tourisme.
Variant Omicron et crise sociale aux Antilles : premières annulations pour le syndicat des opérateurs du voyage, "les choses commencent à se tendre"

"La situation n'est pas confortable, pour notre secteur et pour les voyageurs", a déclaré Valérie Boned, secrétaire générale des Entreprises du voyage, le syndicat des agences de voyage, lundi 29 février sur franceinfo, alors que le variant Omicron du Covid-19 est en train d'arriver en Europe. "Les choses commencent à se tendre sérieusement depuis une quinzaine de jours et l'arrivée de la 5e vague", a-t-elle ajouté, rappelant que "cela fait presque 18 mois que les voyagistes font face à cette situation fluctuante". Plusieurs pays, dont la France, ont récemment décidé de fermer leurs frontières aux voyageurs en provenance d'Afrique australe où cette nouvelle souche a été détectée pour la première fois, tandis que d'autres pays - comme Israël et le Japon - ont fait le choix de se fermer à tous les ressortissants étrangers.

"Depuis septembre et octobre, nous avions repris un rythme encourageant de réservations", a indiqué Valérie Boned, affirmant que "la confiance était revenue". Mais selon la secrétaire générale des Entreprises du voyage, des annulations ont déjà été enregistrées parmi les réservations "dites d'hiver" qui sont...