Alors que la variante Omicron du Covid-19 a été détectée dans plusieurs pays de l'Union, Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission, appelle les citoyens européens à faire procéder au rappel de leur vaccination d'ici à trois semaines pour enrayer sa propagation.
Variant Omicron : Bruxelles appelle les Européens à mettre d'urgence à jour leur vaccination contre le Covid-19

Danemark, Pays-Bas, Suisse, Allemagne et Belgique : la variante Omicron du coronavirus Covid-19 est déjà détectée dans plusieurs pays européens et en France et se répand comme une traînée de poudre. Après avoir décidé de la suspension des liaisons aériennes avec l’Afrique australe, l’Union européenne est sur le pied de guerre pour lutter contre omicron et et estime qu’une course contre le temps a démarré.

DIRECT. Covid-19 : le Japon ferme ses frontières à tous les visiteurs étrangers en raison du variant Omicron

Selon la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, pour déterminer les conséquences des mutations d’omicron, les scientifiques et les laboratoires ont besoin de deux à trois semaines.

"Nous devons vraiment utiliser ce délai car il y a des mesures de précaution que nous pouvons prendre. D’abord et avant tout, la plus haute priorité est de vacciner, vacciner, vacciner : rappel, rappel, rappel, autant que possible !"

Ursula von der Leyen

à franceinfo

"Ce rappel de vaccination élève le niveau d’anticorps et stimule les cellules-mémoire pour le Covid-19 donc c’est la police du système immunitaire que vous renforcez...